Identification

Qui est en ligne

Nous avons 43 invités et aucun membre en ligne

Free Raid Classic VTT Mag 2009

Galerie
Galerie photos
Toutes les photos du diaporama sont disponibles en cliquant sur Galerie photos

La station des 2 Alpes a organisé du 18 au 21 juin l'un des plus gros événements VTT en France. Ce dernier lance la saison d'été. Il a fêté cette année ses 10 ans mais il s'agit de la 6ème édition sur Les Deux-Alpes. Et c'est un véritable succès. En parallèle de la Free Trail, Biker Croûte et de la Free Raid Classic VTT mag se tient le "Mondial du VTT". Ce salon rassemble toutes les grandes marques du VTT, mais surtout on y croise des bikers avec des yeux d'enfants, des pilotes professionnels, des sourires dans tous les coins, une convivialité toujours de mise. Les 10 ans n'ont pas failli, l'événement fait recette et se passe toujours dans la bonne humeur. En résumer, le plaisir de rouler en VTT avec les potes en plus.

La vidéo de Christophe filmé par Manu, chacun ayant une caméra embarquée, le tout synchronisé par Patrick!
venosc 2009 2 alpes 2x POV

Le cru 2009 de la Free Raid Classic VTT Mag a donc été une édition spéciale, en raison de son anniversaire. 10 ans oblige, notre groupe se devait d'être de la fête, puisque nous avons participé à toutes les éditions précédentes. Qui d'autre peut se vanter d'arpenter fièrement l'pentu avec tous ces jolies sacs sur le dos? Le sac est la marque de fabrique de la Free Raid Classic VTT Mag. C'est l'objet culte que tout bon freerider se doit de posséder. Le sac "Mondial du VTT - Free Raid Classic VTT Mag" fait parti du "pack rider" remis lors du l'inscription à l'une des rando-raids du week-end. Arboré fièrement pendant toutes les autres sorties de l'année, il permet d'afficher crânement le fait que oui, j'y étais! Objet social par excellence, il permet d'entamer la discussion dès le départ du télésiège: "Ouah, j'ai pas cette couleur de sac, il est de quelle année?" Réponse habituelle: "Alors, en 2004 il était orange je crois...", sinon il ne reste plus qu'à parler de ces pu@#&%? de freins à disques qui ne font que chauffer et pas freiner. Un petit rappel sur les couleurs de sac? Pour le plaisir, voici ceux que je collectionne depuis la première:

Philippe on airPortes du Soleil
2000: noir, pour pas salir
2001: ?
2002: brun, passe partout
2003: vert, pâturage

Les Deux-Alpes
2004: orange, couleur des Deux-Alpes
2005: bleu, comme le ciel
2006: noir et blanc, vache qu'il est beau
2007: peau de léopard
2008: vert, cactus mexicain
2009: noir, 10 ans dans toutes les langues

Maintenant que les couleurs de sacs n'ont plus de secret pour vous, il me reste à vous compter ci-dessus les sensations que j'ai pu vivre au courant de ces 4 jours que j'ai passé à rouler sur la planète du VTT Alpin.

Jeudi
Comme les quelques hôtels que j'ai contacté ne voulaient pas de nous (ah... j'ai déjà loué à un tour opérateur, non j'ai déjà un club de ski, c'est encore trop tôt... pour les réponses les plus classiques) c'est tout simplement l'Office du Tourisme des Deux-Alpes qui nous a dégoté les chambres nécessaires pour notre groupe de 16 personnes. Bonne pioche, l'hôtel c'est révélé pratique sur l'ensemble du séjour, à la fois pour les bikes et les bikers. La bonne idée de la station des Deux-Alpes est de classifier par des "VTTs", l'équivalent des étoiles dans l'hôtellerie, l'accueil des spads dans les hôtels suivant les prestations offertes (de 1 à 3 VTTs).

Une fois installé, le jeudi est une journée tests au pluriel avec plusieurs "s". Les bleus du groupe doivent se faire la main, et le matériel peaufiner pendant des mois au fond de la cave, résister aux pires traitements. Bref, ça fourmille de partout, surtout dans les jambes, et nous sommes rapidement en tenu de gladiateur beaux comme des camions. La piste du Diable nous tend les bras. Chauds bouillants depuis quelques jours, on a surfé dans tous les coins du web pour voir les nouveautés concoctées par les traceurs des Deux-Alpes. Nous avons déniché quelques photos de nouveaux aménagements effectués sur la piste du Diable. Ils portent les noms évocateurs de "Wall C", "Roller Coster" et "Passerelle". Il nous fallait donc aller voir si "c'est possible". Lors de cette première descente, on découvre une piste modifiée en profondeur avec un nouveau tracé agrémenté de jolis northshores tout à fait accessibles au plus grand nombre. Félicitation à la station et aux organisateurs qui savent proposer des nouveautés et ouvrir de nouvelles pistes. La Venosc a subit le même lifting et devient toujours plus ludique avec de nouvelles tables et un entretien annuel bien visible. Après avoir rodé les plaquettes de freins, la soirée "Cloche", une institution, est arrosée comme il se doit par le Patron avec le génépi! Et un génep dans l'bâton!

Vendredi
Incantation pour les skieurs9h00, nous sommes déjà en chemin pour atteindre l'altitude de 3200m, départ de la Biker-Croûte. Malgré l'heure matinale, la neige est molle. La première portion de la descente n'est presque pas roulable. Nous pataugeons jusqu'à mi-mollet dans une neige cristallisée en forme de bouillabaisse, seules les combes pentues permettent de prendre une trajectoire avec au bout une gamelle assurée. A mi-chemin une bonne surprise nous attend: une nouvelle piste nommée "Ayton" a été tracée. Avec une succession de sauts et de tables, cette piste permet de descendre à 2600m en évitant les éboulis et le chemin d'exploitation des remontées mécaniques. Que du bonheur! On profite du plein soleil et du versant "Jandri" des Deux-Alpes jusqu'à midi. Passant à proximité du pique-nique organisé autour du Lac de la Buissonnière, nous mettons les pieds sous la table avec plaisir. Le gâteau d'anniversaire spécial 10 ans dans le buffet, nous voilà partie pour la face "Pied Moutet". La piste qui porte le même nom a, elle aussi, bénéficié d'une cure de jeunesse et comporte maintenant de nombreux ateliers sous forme de sauts, tables et bosses. C'est évidemment avec la banane que nous nous tirons la bourre dans ce secteur.Un groupe de 16 bikers c'est beaucoup, d'autant plus que chacun prend confiance et du coup, chez les poissons pilotes, ça arsouille de plus en plus. Le premier rang soulève beaucoup de poussière et le pilotage en tête est de plus en plus acrobatique. Un virage en dévers pris à l'intérieur en bas de la piste des Vallons et Alex est au tapis. Sa main amorti la chute, mais en se relevant il me dit tous de suite qu'il est bon pour faire une radio.... comme on est pas loin de la station, ça (ou il) tombe bien. Il décide de rentrer à pied avec Vincent qui souffre d'une épaule en compote suite à deux chutes consécutives. En fin de journée, on retrouvera Alex avec un avant bras plâtré et Vincent une épaule immobilisé.

Une fois notre Biker-Croûte bouclée, on décide de mettre la deuxième couche et on repart en direction de la télécabine du Jandri. Patrick en profite pour arracher et étaler les pièces de son dérailleur en chemin. Arrêt au stand obligatoire et nous descendons à l'Étable réputé pour sa double tournée de Génépi.

Samedi
Au départ de 3200mEn ce samedi matin, on tourne le même film que la veille, nous sommes à nouveau catapulter par le Jandri Express vers les 3200m. Ce matin nous avons plus de chance, les conditions de neige sont bien meilleures. La neige porte bien et on se gave de pente jusqu'au départ de la nouvelle piste Ayton. Le samedi est une journée différente, la fatigue cumulée dans le groupe se fait sentir (à moins que ce ne soit le Génépi du Patron) et nous sommes un poil en-dessous par rapport à la veille. Malgré tout, sous un soleil toujours généreux nous cumulons le dénivelé négatif sans trop de casse. Rémy, qui hier avait louer un gros VTT de freeride, se retrouve aujourd'hui avec un modèle beaucoup plus léger, alors qu'il attaque toujours comme la veille. Le résultat? Une roue avant au carré, plié à 90 degré dans la descente de Venosc. J'aurais bien aimé voir la tête du loueur de vélo, il paraît que le retour a été chaud. En tout cas nous finissons le parcours de la Free Raid (avec quelques petits extras) vers 19h15 alors que nous avions un départ à 9h00 (8h45 au Jandri). En conclusion: une bien belle journée de VTT que nous arrosons au Cellier avec le service sublime de Nadège.

Dimanche
Dimanche matin, alors que le Salon du Mondial du VTT s'éveille, nous partons avec Jérôme Clementz (Jey) qui nous accompagne pour une session freeride. L'idée, comme tous les matins du monde aux Deux-Alpes, est de monter le plus vite possible à 3200m pour profiter d'une neige bien stabilisée. Surprise, il a neigé au-dessus de 2200 mètres. Au départ du dernier tronçon vers 3200m, le pisteur ne nous laisse pas monter car 30cm de neige sont tombés pendant la nuit et pas moyen de négocier. Avec Jey, on décide d'appliquer le plan B: le vallon de Cuculet. Pour cela, on emprunte la piste des Gours jusqu'au refuge de la Fée. Jérôme nous fait un tout droit version supersonique-biréacteurs dans la caillasse enneigée (voir vidéo de Manu). Depuis le refuge, c'est un magnifique sentier agrémenté de dalles, seul Jérôme et Manu arriveront non sans quelques glissades à descendre sur le bike. Ensuite un sentier sur le cheminement naturel d'une magnifique crête descend jusqu'au Cuculet. On remonte au sommet du Télésiège de la Petite Aiguille et nous aurons encore le temps de faire une dernière descente Petite Aiguille - Talias. Au départ de la Petite Aiguille, Manu, caméra embarquée sur le casque, chauffe Jey pour un run engagé. Il arrivera à suivre jusqu'au premier virage, après il filmera la poussière. Histoire de corriger le pilotage, Jérôme se met alors dernière moi. Je ne vous dis pas la pression sous l'armure, j'ai juste évité de me mettre au tapis, mais j'ai eu très chaud dès le premier quart de virage! Merci Jérôme pour ces moments de partage, c'est du vrai bonheur!

C'est sans hésitez que je vous donne rendez-vous pour la prochaine édition du "Mondial du VTT - Free Raid Classic VTT Mag": jeudi 17 au dimanche 20 juin 2010.

Pour le plaisir voici une sélection de vidéos, réalisées par Manu en caméra embarquée. Toutes les vidéos sont disponibles sur le site à Manu LOOKIT.ORG.

Dimanche avec Jey au départ de la piste de la Petite Aiguille. Nous enchainerons ensuite la piste de la Tallias. Notez bien le coup de vent de Jey au départ. Un coup de pédale, le premier virage à gauche, et nous sommes dans la poussière...
Biker Croûte sur la piste du Diable, puis sur la nouvelle piste des Vallons. Une des plus belle arsouille du week-end! Les nouveaux northshores se trouvent sur la piste des Vallons avec dans l'ordre, "Roller Coster", "Passerelle" et "Wall C". Si vous descendez jusqu'au bout, la dernière image fait mal au poignet...

 

© copyright www.horizon-montagne.com tous droits réservés.