Identification

Qui est en ligne

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne

Rheinwaldhorn 3405m

Galerie photos
Galerie photos

Toutes les photos du diaporama sont disponibles en cliquant sur Galerie photos.

3 ans auparavant, du sommet de la Piancabella 2670m, le géant du Tessin, le Rheinwaldhorn, portait nos rêves de rocs et de glaces. Les lignes puissantes du Rheinwaldhorm rappellent celles de la Barre des Écrins. Depuis notre point de vue, la montagne dessine une flêche élancée vers le ciel.

Le Rheinwaldhorn vie caché, peu d'endroits permettent d'observer le vaste bassin glaciaire qui couvre sa face nord. L'étude de l'itinéraire conduit à une évidence, ce sera une longue course de rocher et de neige, puisque 2000m de dénivelé sépare l'Alpe di Quarnei au sommet.

3 ans plus tard, partis le soir d'Alsace pour arriver vers minuit trente à Ciavasch, nous convenons, avant de nous coucher, de prendre une décision de départ vers 4 heure du matin. Une nuit étoilée traversée par la voie lactée bien visible, nous sorts de la douceur de nos sacs de couchage: on y va!

Le sentier balcon menant à l'alpe di Prato Rotondos est avalé la tête sur l'oreiller sans vraiment voir où se pose les pieds. Les pentes avant d'atteindre l'alpe di Quarnei ne suffisent pas à nous réveiller. A cet endroit, d'habitude les marmottes sifflent le passage des visiteurs. Ce matin seul le vent d'une journée qui s'annonce de plus en plus couverte réveille nos esprits embrumés.
Le vrombissement de la cascade finit par nous réveiller, c'est l'endroit que nous choisissons pour notre première pose. Plus haut, les petits lacs du passo del Laguetto s'étirent doucement sous un ciel cotonneux. C'est à partir d'ici que les premières difficultés commencent.
Nous décidons de prendre l'arête qui semble mener sous le sommet histoire de voir à quoi ça ressemble. Un pierrier constitué de grosses dalles permet de prendre rapidement de l'altitude. Le cheminement logique passe à droite d'un gros rognons rocheux pour accéder à l'arrête rocheuse qui se redresse par une succession de vires et de murs. Les difficultés rencontrées nous font rebrousser chemin. La clef de l'ascension se trouve sur versant nord, en passant par le bas du glacier Vadrecc di Bresciana. Nous redescendons l'arête pour prendre pied sur la langue glacière que nous traversons.

Le Rheinwaldhorn apparaît sous ces plus belles formes. Les nuages et le soleil jouent à cache-cache. Nous remontons les pentes du glacier crevassé et perturbé du Rheinwaldhorn. A l'altitude 3166m, une pente plus forte ferme l'accès à l'arête nord menant au sommet. La dernière pente sommitale est plus soutenu. L'altitude se fait sentir, le souffle court l'effort se poursuit. Depuis quelques minutes, un nuages sombre enveloppe la montagne et nous empêche d'apercevoir la croix qui marque le sommet. Quelques pas encore, la pente se fait moins forte, et par quelques rochers nous touchons la croix du Rheinwaldhorn. Nous attendons un peu dans l'espoir de voir s'ouvrir le rideaux de nuage qui nous masque l'horizon ... en vain. Nous n'avons pas percé les nuages, peu importe, au revoir Rheinwaldhorn, tu nourris l'espoir d'un retour sur tes flancs sous un ciel plus clément.


départ de Ciavasch
Michelin 427 - pli 16
L'itinéraire ci-dessous est donné à titre indicatif. Il est celui de la voie normale et non celui que nous avons emprunté.

 

Laisser la voiture à Cusiè et rejoindre par un jolie sentier l'alpe di Rotondos. Suivre l'itinéraire du refuge Quarnei. A l'alpe di Quarnei remonter le sentier à gauche de la cascade et gagner le col del Laguetto 2646m. Passer à gauche du petit lac pour rejoindre le sentier du refuge Adula (cairn). A l'altitude 2521 franchir un torrent. Plus haut laisser sur la gauche le sentier pour le refuge Adula et prendre celui qui par au nord pour remonter la moraine. En quittant la moraine, la sente mène par un pierrier (nombreux cairn) à la rive droite du glacier Vadrecc di Breciana. Par ce glacier facile, atteindre le Adulajoch 3168m. Suivre l'arête logique jusqu'à un couloir de neige bien marqué. Franchir la rimaye facile et remonter la pente de 45 degrés sur une trentaines de mètres pour atteindre un replat. Remonter la dernière menant au sommet.

 

Départ Pour le refuge di Quarnei 2100m, laisser la voiture à Cusiè et rejoindre le refuge par un beau sentier en 1h30. Depuis le refuge Adula 2393m, la course est moins longue.
Difficulté II/PD. C'est une course glaciaire sur un glacier est crevassé; la pente d'accès à l'arête terminale est raide. Depuis le refuge di Quarnei, la marche d'approche est longue.
Horaire Du refuge di Quarnei 5-6h. Du refuge Adula 3-4h.
Dénivellation Du refuge di Quarnei au sommet 1302m. Du refuge Adula au sommet 1009m.
Conditions favorables Du printemps à l'automne.
Matériel Piolet, crampons, harnais, corde à simple (30m en 9mm minimum), matériel de sécurité sur glacier (2 broches à glace, dégaines, mousquetons).
Première ascension Inconnue

 

Ticino Turismo www.tourism-ticino.ch
Informations touristique sur le Tessin Suisse, location.
Fédération Suisse des Amis de la Nuture www.amisdelanature.ch
Informations touristiques, documentations et informations pour l'adhésion à la Fédération Suisse des Amis de la Nature (FSAN). Location de chalets Suisse.
Naturfreunde www.naturfreunde.ch
En allemand, informations touristiques, documentations et informations pour l'adhésion à Naturfreunde.
Le capanne del Ticino www.capanneti.ch
Superbe site sur les refuges du Tessin. Météo, webcams, bulletin d'avalanche, réservation de refuge, topographie, itinéraires et nombreuses photos, bref vraiment complet.
Office fédéral de la topographie www.swisstopo.ch
Cartographie Suisse, cartes de randonnée et d'alpinisme, la précision Suisse en plus.
Gottardo www.gottardo.ch
Cartographie Banque de données sur le Gottard

 

© copyright www.horizon-montagne.com tous droits réservés.